Bethléem

De Wikihuy
Aller à : navigation, rechercher
==HISTORIQUE=

Au début du 13ème siècle, les Chanoines de la Collégiale de Huy, alors que l'on entreprenait l'édification de leur nouvelle église sur les ruines de celle de 1066, décidèrent de bâtir un portail extérieur contre son chevet. Il servirait d'entrée au cimetière entourant l'édifice religieux. Il fut probablement l'oeuvre d'un atelier d'artistes hutois. Le nom de son donateur restera également inconnu, mais le personnage a été représenté dans la sculpture de ce Bethléem ( au "tableau" inférieur gauche appelé la Nativité). Le monument a subi de nombreuses modifications au cours des siècles. Les principales sont: au XVIe siècle, où on abat sa partie gauche pour gagner du terrain lors de la reconstruction de la Halle des Drapiers dans ces rue aux Encloîtres. En 1499, un incendie dans la Trésorerie de la Collégiale y fit de graves dégâts que ne l'on ne répara pas, mais que l'on cacha derrière l'édification d'une sacristie. La Révolution le menaça également: l'envie était grande de le démolir, mais la Fabrique d'église le sauva en le rachetant en 1808 à l'Etat, qui l'avait confisqué. En 1884, un architecte veut le démolir pour le déplacer de...6 mètres afin de dégager l'abside de l'église. L'architeste hutois Emile Vierset s'oppose farouchement à ce projet et a finalement gain de cause. En 1890 pourtant l'architecte Helleputte, de Louvain, est autorisé à remplacer le bas-relief Renaissance du dessus du tympan par un gâble à crochet montrant l'Assomption de la Vierge. L'auberge de l'Anneau d'or, maison du XIVe siècle située à gauche du portail est détruite. A droite, on bâtit une nouvelle sacristie. On enlève aussi les 3 statues des consoles des pieds-droits. En ce début du 21e siècle, on vient de procéder à un relooking complet des sculptures et le public a pu ré-admirer le chef-d'oeuvre dès janvier 2015.

Le Portail du Bethléem à Huy rénové. Huy 2017.

DESCRIPTIF

  • Le portail est surmonté de 3 tableaux distincts

à gauche: La Nativité, avec l'Annonce aux Bergers

à droite : L'Adoration des Mages

au centre: Le Massacre des Innocents

au-dessus du tout, un gâble (gable) à crochets avec quadrilobe-rosace et sculpture de l'Assomption de la Vierge soutenue par deux anges.

Le bas du tympan du Bethléem à Huy
Le haut du tympan du Bethléem à Huy
Le gâble à crochets du portail du Bethléem à Huy


  • Les colonnes ou pieds-droits, dont les potales sont vides:
Les 3 statues manquantes du Bethléem à Huy.Lithographie de P.Lauters

les 3 potales vides du Portail du Bethléem à Huy

Collégiale de Huy, la mystérieuse statue de la Vierge du Bethléem

La statue de la Vierge est conservée à l'intérieur de la Collégiale.

BIBLIOGRAPHIE SOMMAIRE

  • Séminaire de 2e candidature Archéologie Section Moyen Âge " Le Bethléem à Huy" par Annick de Ville de Goyet, vers 1978.
  • Le Portail polychrome dit "Le Bethléem"à Huy par Robert Didier/Bruxelles 1995.

CATEGORIE