Commerces, Rue Aux Oies Ouffet

De Wikihuy
Aller à : navigation, rechercher
Rue Aux Oies Walonmap

Sans N°, dans un hangar tôlé toujours debout derrière le N° 12 de la Chaussée de Huy se trouvait l'atelier des tailleurs de pierres Arthur DASCOTTE, époux de Josée LEONARD, et son fils Fernand, époux d’Yvette JA. Richard BARATE était employé comme tailleur de pierres. Par la suite, Raymond HALLEUX et Maurice THYSSEN reprennent les activités.

Au N° 2 C’est Octave WAUTELET qui a fait construire ce bâtiment en 1921. Il a été exploité par la « Société l’Espoir », comptoir agricole. A la fermeture, il a été repris par le Boerenbond : moulin, farine, aliments pour le bétail, engrais … Emile LAMBIN habitant Warzée et époux Louisa MIGNOLET en sera le gérant jusqu’à la fermeture en ??? Le bâtiment a ensuite successivement servi de dépôt pour deux marchands de meubles, Jean DEMANET et son épouse Denise COURBET et Wally Meubles. Ensuite, le chauffagiste Jean-Pierre LOUVEAU qui habitait 23, Rue des Pahys en a fait son entrepôt au départ de Wally Meubles.

Racheté par la commune d'Ouffet en 2010 et en 2019 après d'importantes transformations ce bâtiment est devenu salle communale inaugurée mi-mars 2019.

Au N° 4 Achille DEMARCHE époux de Bény ACAR faisait commerce de charbon, meubles et poêles (sa pub : Tamines domine!). Membres de la résistance, ils ont eu trois filles dont l’une se prénommait Laure, elle a écrit un livre : « Courrier de 14 à 18 ans », livre dont on peut prendre connaissance sur Internet. Ensuite, Jean DEMANET et son épouse Denise COURBET ont habité l’immeuble et faisait commerce de meubles. Ce fut ensuite Wally Meubles, tous deux, avec Jean DEMANET, avaient leur dépôt au N° 2. Jean DEMANET et son épouse ont encore habité au N° 4 alors qu’ils avaient remis leur commerce. Ce bâtiment sert actuellement de dépôt à la S.C.A.R., matériel pour le petit élevage, aliments pour bétail, graineterie…

Au N° 7 Joseph SPRUMONT, tailleur de pierres. Il réalisa de superbes monuments funéraires encore en bon état et visibles au cimetière d’Ouffet.

AU N° 9 Félicien MOTTET dit «Kikin » époux de Juliette MOTTARD était marchand de bestiaux. Au décès de son épouse il déménage Avenue de Vagney 13 chez Irma TAMBOUR. S'installera ensuite René ROBERT époux de Marie ROSE, qui y exercera le même commerce avant d'exercer le métier d'entrepreneur en 1972. René ROBERT et son épouse emménageront par la suite Rue Mognée 17 à 19.


Retour aux _____ Commerces et artisanats Ouffet _____ ou aux _____ Rues, lieux-dits, curiosités Ouffet _____ ou aux _____Passeurs de Mémoire