Ouffet église bâtiment : Différence entre versions

De Wikihuy
Aller à : navigation, rechercher
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +
 +
Remarque : Comme plusieurs articles de ce site les informations ont été puisées dans les archives, les souvenirs et, après vérifications, extraites d'ouvrages existants dont notamment ceux édités par Jean-Louis Prévot aidé de son "complice" Ferdinand Braquet.
 +
  
 
===Le bâtiment===
 
===Le bâtiment===

Version actuelle en date du 12 février 2020 à 16:33

Remarque : Comme plusieurs articles de ce site les informations ont été puisées dans les archives, les souvenirs et, après vérifications, extraites d'ouvrages existants dont notamment ceux édités par Jean-Louis Prévot aidé de son "complice" Ferdinand Braquet.


Le bâtiment

L'église primitive à disparu. Elle devait se situer au même emplacement et était vraisemblablement plus petite.

Le bâtiment actuel date de 1776 et n'a pas de style particulier. Le chapitre Saint-Martin ayant trouvé l'église irréparable, il fallait en construire une neuve, ce qui fut fait sous l'apostolat du curé Mathias SPITS.

Tous participèrent à sa construction : le chapitre Saint-Martin, les trois chanoines résidant à Ouffet et les manants. Ces derniers furent chargés des bas-côtés, ils l'acceptèrent à contre-cœur, ce qui explique le double matériau du mur :ils ont estimés que la moitié du mur était toujours en bon état et reconstruit dessus.

La fin des travaux et la bénédiction ont lieu en 1782.

En 1860, sous l'apostolat du curé Jean-Piere VRANKEN, le Conseil de Fabrique décide d'agrandir l'église et et de reconstruire la tour néo-classique consolidée vaile que vaille en 1813.

Le clocher renferme trois cloches : la première dédiée à Saint-Médard pèse environ 1100 kg, la deuxième dédiée à l'Immaculée Conception pèse dans les 800 kg et la troisième dédiée à Saint-Joseph et Saint-Donat, près de 600 kg. Elles ont été placées le 8 juin 1876 durant le long apostolat du curé HOCHET, 1869 à 1896.

Le chœur est rebâti en 1911 pendant le ministère de l'abbé Hyacinthe FRAITEUR de MARNEFFE, il fit établir quatre plans et devis différents dans l'intention de construire une nouvelle église mais les sommes récoltées chez les bienfaiteurs ne lui permirent que d'agrandir le lieu de culte existant en y adjoignant un nouveau chœur.

La dernière restauration importante date de 1975. Monseigneur Van ZUYLEN, évêque de liège, célèbrera la messe de minuit dans l'édifice restauré.


Retour page précédente : Eglise d'Ouffet