Chapelle de Statte : Différence entre versions

De Wikihuy
Aller à : navigation, rechercher
m
 
Ligne 10 : Ligne 10 :
 
Cette chapelle a disparu, probablement entre 1865 et 1910, elle se situait, dit René Dubois,'' à l'extrémité inférieure de la Chaussée de Satte près de l'endroit où aboutit la Rue du Roc (du Rot) ex-ruelle de la Chapelle''. Au début du 19ème siècle, la parcelle 870c, de 40 m2, appartenait au Comte flamand Théodore de Theux de Meylandt. <ref> Nous pensons qu'il s'agirait plutôt de Barthélémy-Théodore de Theux de Meylandt, né à St-Trond en 1794 et mort à Heusden en 1874, premier ministre belge de 1834 à 1840 et de 1846 à 1847, juste avant Joseph LEBEAU.. Il y eut bien un Théodore de Theux de Meylandt, né le 25 janvier 1789 à '''Liège''' et décédé le 28 février 1846 à Saint-Charles au Missouri (États-Unis), prêtre jésuite belge, missionnaire au Missouri (États-Unis), professeur de théologie et supérieur religieux, mais il ne porta pas le titre de Comte. </ref>.
 
Cette chapelle a disparu, probablement entre 1865 et 1910, elle se situait, dit René Dubois,'' à l'extrémité inférieure de la Chaussée de Satte près de l'endroit où aboutit la Rue du Roc (du Rot) ex-ruelle de la Chapelle''. Au début du 19ème siècle, la parcelle 870c, de 40 m2, appartenait au Comte flamand Théodore de Theux de Meylandt. <ref> Nous pensons qu'il s'agirait plutôt de Barthélémy-Théodore de Theux de Meylandt, né à St-Trond en 1794 et mort à Heusden en 1874, premier ministre belge de 1834 à 1840 et de 1846 à 1847, juste avant Joseph LEBEAU.. Il y eut bien un Théodore de Theux de Meylandt, né le 25 janvier 1789 à '''Liège''' et décédé le 28 février 1846 à Saint-Charles au Missouri (États-Unis), prêtre jésuite belge, missionnaire au Missouri (États-Unis), professeur de théologie et supérieur religieux, mais il ne porta pas le titre de Comte. </ref>.
  
 +
==REFERENCES==
 +
<references/>
  
 
==CATEGORIE==
 
==CATEGORIE==
 
[[catégorie:Huy]]
 
[[catégorie:Huy]]
 
[[catégorie:Eglise]]
 
[[catégorie:Eglise]]
 
 
 
 
 
==REFERENCES==
 
<references/>
 

Version actuelle en date du 19 janvier 2018 à 22:34

Plan Popp, situation de l'ancienne chapelle N.D. de Bonsecours à Statte
.

==LA CHAPELLE DISPARUE NOTRE-DAME DE BONSECOURS ou CHAPELLE DE STATTE==[1]

D'après René DUBOIS [2],elle fut bâtie en 1648 par Idelette COURTOIX, née de parents "Stattis", et propriétaire de plusieurs biens à Statte/Huy-petite, rive gauche de la Meuse. Elle paya pour 34 messes par an à condition de pouvoir en désigner le desservant. L'accord de Ferdinand de Bavière, Prince-Evêque de Liège lui fut délivré le 13 mars 1648. Cette chapelle de 37 m2 remplaçait une petite chapelle rurale très ancienne. Le premier prêtre qui officia dans le nouveau bâtiment fut Jean Courtoix, le propre neveu de la fondatrice.

Dans son testament du 30 septembre 1650 qu'elle ne signa que le 29 octobre 1654, Idelette eslisat la sépulture de son corps en la cimetière de Statte et fixa le nombre de messes à célébrer aux anniversaires successifs de son décès: à savoir 40 en la chapelle de Bonsecours et 60 chez les Frères Capucins, tout en rappelant le droit familial de patronat à la nomination du prêtre desservant.

Cette chapelle a disparu, probablement entre 1865 et 1910, elle se situait, dit René Dubois, à l'extrémité inférieure de la Chaussée de Satte près de l'endroit où aboutit la Rue du Roc (du Rot) ex-ruelle de la Chapelle. Au début du 19ème siècle, la parcelle 870c, de 40 m2, appartenait au Comte flamand Théodore de Theux de Meylandt. [3].

REFERENCES

  1. Annales du Cercle Hutois des Sciences et Beaux-Arts T.XXV fasc.4/Joseph STEKKE pp.302 sqq
  2. Les Rues de Huy page 626-Huy/1910
  3. Nous pensons qu'il s'agirait plutôt de Barthélémy-Théodore de Theux de Meylandt, né à St-Trond en 1794 et mort à Heusden en 1874, premier ministre belge de 1834 à 1840 et de 1846 à 1847, juste avant Joseph LEBEAU.. Il y eut bien un Théodore de Theux de Meylandt, né le 25 janvier 1789 à Liège et décédé le 28 février 1846 à Saint-Charles au Missouri (États-Unis), prêtre jésuite belge, missionnaire au Missouri (États-Unis), professeur de théologie et supérieur religieux, mais il ne porta pas le titre de Comte.

CATEGORIE